Les écoles spécialisées : l’embarras du choix

image
Communication, interprétariat-traduction, travail social… Si ces secteurs vous tentent, voici un rapide aperçu des formations qui vous sont accessibles.



Un grand nombre d’écoles spécialisées, privées ou publiques, existe pour la quasi-totalité des secteurs d’activités. Les meilleures d’entre elles proposent des formations très pointues, reconnues et en relation étroite avec le monde professionnel. D’autres délivrent un titre non reconnu, peu apprécié des entreprises. Soyez donc très vigilants dans le choix de votre école. Pour vous en donner une idée, consultez les classements des filières spécialisées post-Bac sur www.meilleures-licences.com.
 

Les écoles de tourisme et d’hôtellerie

Si vous souhaitez vous orienter vers ce secteur d’activité, sachez que de nombreuses entreprises de l’HORECA (Hôtellerie, Restauration et Cafés) recrutent pas moins de 800 000 personnes sur tout le territoire. Le BTS Tourisme remplace depuis la rentrée, les anciens BTS AGTL et VPT pour mieux coller aux évolutions de ce marché qui garantit de nombreux débouchés notamment « le tourisme vert ».
 

Le journalisme et la communication

Pour travailler dans la publicité ou la communication, il est préférable de poursuivre jusqu’en licence car un seul BTS ne vous sera pas toujours profitable. La licence professionnelle vous permettra d’entrer directement dans le monde du travail tandis que la licence vous ouvrira les portes d’un master professionnel au sein d’une université ou d’une école spécialisée.
Si vous avez l’âme d’un journaliste, aucun diplôme n’est obligatoire même si sortir d’une école reconnue par la profession vous sera forcément bénéfique. 14 écoles sont reconnues par la convention collective des journalistes. A défaut, l’obtention d’un master est quasi vitale mais veillez à armer votre CV par la tenue d’un blog ou d’une première expérience de pigiste.